top of page

le vendredi 12 mai 2023 "Récré à Mots" SUR LES <Dents> à 14h30 à la salle Maïté Anglade.

Dernière mise à jour : 16 mai



Retour en cours de sciences naturelles avec la légende de la coupe d'une dent à compléter et c'était pas gagné avec la cuspide (éminence des molaires et prémolaires) et l'apex (fin de la racine ouverte aux nerfs et vaisseaux sanguins).

Pour le nettoyage des dents, c'est bien Samuel Colgate qui a inventé le premier dentifrice en tube en 1892 car avant, on utilisait : miel, charbon, racines et plantes (telles guimauve, menthe, girofle, tabac, citron) quand ce n'était pas terre de plomb, écailles d'huîtres, pierre ponce et même urine !


En ce qui concerne les dents des animaux, le vainqueur est le poisson-chat avec 9000, laissant derrière lui le requin (300 à 400), le crocodile (50 à 80) et le lion (30).

Et si on savait tous que "oeil pour oeil, dent pour dent" s'appelle la loi du talion, nous avons appris que talion vient de "talis, tel" pour dire qu'on rend la même peine. Quant à "avoir les dents du bonheur", c'est être chanceux, tels certains soldats de Napoléon déclarés inaptes au combat (donc heureux) à cause de leurs dents écartées qui les rendaient inefficaces pour ouvrir rapidement leur sachet de poudre avec les incisives, puisque leurs mains étaient déjà prises à recharger le fusil, comme Henri nous le détailla. Et pour compléter le retour à cette époque, Gérard nous expliqua que "serrer les dents" venait de la pipe en terre qu'on mettait en bouche pour atténuer la douleur quand le chirurgien opérait, celui-ci disant "il a cassé sa pipe" s'il mourait, afin d'exclure sa responsabilité : étonnant, non ?

La séance s'est terminée avec quelques rédactions de passages chez le dentiste... à rester bouche bée, c'est le cas de le dire !

Fanou

14 vues0 commentaire
bottom of page