top of page

Le vendredi 20 mai 2022 "Récré à Mots" à la salle Maïté Anglade.


Quand on parle de "Lumière", il faut citer candela, lumen et lux qui sont sa mesure, et les mots qui en découlent : du candélabre au candidat, de la luzerne à St Jean-de-Luz, de la luciole à Lucifer, sans compter le velux (ventilation et lumière) et la lamproie (lamp dans son deuxième sens de lapper).


Ce fut ensuite le coup de projecteur sur les expressions "illuminées", tel ce texte de Marie-José et Nadine : Au Festival de Cannes, Sophie Marceau arrive sous les feux de la rampe : horreur ! la bretelle de sa robe tombe, dévoilant sa poitrine devant les caméras... Si certains en ont vu trente-six chandelles, elle s'est sentie comme un lapin pris dans les phares ! Les journalistes ont voulu faire toute la lumière sur cette affaire mais le jeu n'en valait pourtant pas la chandelle... toujours est-il qu'elle doit une fière à ses parents qui l'ont si bien conçue !


Nous avons découvert aussi, outre la Berger ou la Pigeon, la lampe inactinique des labos photos, l'Aldis de signalisation Morse et la Moser, l'écologique de 2002 : bouteille d'eau à demi insérée dans un toit réfractant le soleil à l'extérieur pour obtenir un éclairage de 40 à 60 W à l'intérieur.


Enfin, pour les histoires vécues, ce furent la bal des lucioles d'Arlette, les fêtes médiévales de Muret pour Marie-José et de Carcassonne pour Nicole et l'expérience professionnelle malheureuse de Nadine qui a eu son bureau dans une réserve sans fenêtre durant seize ans...


La conclusion coula de source avec Henri qui nous fit un petit exposé sur le Siècle des Lumières : à bas l'obscurantisme et vive la lumière !


Fanou

11 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page